mardi 10 septembre 2013

Escale ibérique



Photo Psganarel

Le soleil flirt avec l'horizon.
Dominant la mer,
Les ruelles de la ville haute,
Aux façades multicolores,
Se réveillent de la canicule diurne.
Les enfants jouent sur la place,
Dans les bars, 
Les comptoirs riches de tapas,
Appellent leurs client,
La foule cosmopolite se retrouve.
La cervesa coule à flot.

Au milieu de la rue,
Dans l'euphorie des retrouvailles
Un couple marche avec entrain,
Main dans la main,
Se jetant des regards complices,
Échangeant quelques baisers gourmands.
Des corps qui se cherchent,
Les doigts qui se croisent.
Sous le regard amusés des passants.

Photo Psganarel

Au fil du chemin,
Elle virevolte autour de lui,
Comme dans une danse,
La petite robe légère vole dans le vent du soir.
La main mâle qui l'accompagne,
Enveloppe les fesses,
Signe consenti de propriété,
Sourire sur ses lèvres vermillon,
Étincelle de désir dans les yeux.
Au pied de la petite maison,
Sur le pas de la porte,
Avec la force de son tempérament ibérique,
Abandonnant toute retenue,
Elle le plaque contre le mur,
Et l’embrasse avec fougue.
Ses mains sur ce corps,
Qui parcourent comme on découvre,
Des épaules aux fesses,
Du torse au creux de ses hanches,
Oui, elle le veut,
Pour elle, ce soir,
Sous les étoiles.

 Photo Psganarel

Elle l’aimera toute la nuit,
Prenant possession de son corps,
Lui offrant son intimité,
A la recherche de ces harmoniques,
Qui les feront vibrer,
Dans l’apothéose du plaisir.
Et quand de tant de jouissance,
Abandonnée de toute force,
Elle viendra se blottir contre lui,
Au creux de ses bras protecteurs,
Espérant une nuit sans fin.
Photo Psganarel

Car demain, elle le sait,
A l'heure où le clocher,
Sonnera l'aube naissante,
Il redescendra au port,
Pour embarquer vers d'autres escales.
Trop loin d'elle,
elle ne pourra plus qu'espérer son retour,
Patiente et confiante,
Certaine d’aimer à nouveau ce corps,
Cet homme qui emporte sa raison, ...
Photo Psganarel
...son « Marinero »!




6 commentaires:

  1. Un sourire de celle qui lit, qui dit " merci, toi qui voyage, merci marin'éros ! "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il est beau ce sourire! Heureux de vous retrouver bel'Ange.

      Supprimer
  2. Attendre son retour et revivre la passion en corps et encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vivre chaque retrouvaille comme un instant unique

      Supprimer
  3. Joli reportage photo, ma préférence va à la sorte de bouche. Une fontaine ?

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me faire par de vos réactions!
( aucun lien ne sera admis )